mardi 30 septembre 2008

La réalité est une emmerdeuse




La réalité est une emmerdeuse
critique sur toute choses
trop au courant des causes
huissier debout devant la porte
qu'elle demande ou qu'elle exhorte.
La réalité est triste à pleurer
en desillusion tricoteuse experte
sise en bord de route la jupe entrouverte
Toute en noir et blanc
un chien sous le banc.
La réalite nous marque à la peau
souffle sur le cou
main au ceinturon
sourire malsain
Le réveil sonné ne peut s'arrêter
et les yeux ouverts n'ont qu'a contempler,
ce qui se prépare,
ce qui se construit,
ce qui se détruit,
ce qui au final...est un autre rêve.
Je rêve d'elle ...elle le sait... et c'est bien
(Spécial pour C qui comprend tout avec son sourire et son coeur...démesurés)

14 commentaires:

  1. Du vide, du vide ces quelques jours, et le résultat c'est un mauvais réveil sur la réalité.
    La réalité m'emmerde aussi.
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. envole toi
    vole
    vole au dessus d'elle
    survole là

    envole toi
    vole
    vole au dessus des nuages
    la réalité bouffe la vie

    et la vie court
    alors vole!

    RépondreSupprimer
  3. Réalité pate à modeler
    On la prend on la tord, la malaxe, l'étire, on la chauffe de nos douleurs, de nos envies...elle finira bien par nous sourire derrière ses pans de brouillard
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  4. soit dit en passant3 octobre 2008 à 19:39

    longs ces dix jours sans texte, on s'y prend a venir chercher du nouveau. Des vacances ? A+

    RépondreSupprimer
  5. Alors ferme les yeux et rêve , ou peint et entraine nous à l'envers de tout

    RépondreSupprimer
  6. rêvons nos rêves ... et puis ensuite....qu'ils deviennent réalité
    l'impossible nous tire vers l'avenir

    RépondreSupprimer
  7. Faisons nos rêves pour vivre d'autres réalités.

    RépondreSupprimer
  8. Alors allons dans la rue refaire le monde.

    RépondreSupprimer
  9. Je ne suis pas la seule à avoir attendu des textes nouveaux...et même si celui là est bien noir je suis heureuse de te lire et merci pour la spécial dédicace, Thierry sous ta plume je suis belle et idéale, mais est ce là, la réalité ? je ne comprends pas tout, loin de là, mais j'essaie...j'ai un grand coeur peut-être mais parfois j'ai l'impression qu'il ne sert à rien, quand au sourire c'est un reste de rêve, il est grand lorsque le songe est beau.
    C

    RépondreSupprimer
  10. Il faut faire des rêves, ça nous fait avancer !!!!

    RépondreSupprimer
  11. Ces petits carrés, si bien agencés qu'on a l'impression qu'ils bougent ... rêve ou réalité?

    RépondreSupprimer
  12. la réalité nous tuera. Voyons ce qui se passe aujourd'hui. Peut on échapper à tout ça ?

    RépondreSupprimer
  13. "Huissier devant la porte" ! J'aime cette formule qui nous rappelle qu'il est difficile de lui échapper car aussi fidèle qu'un gardien elle est là, toujours présente et patiente et nous impose de ne pas l'oublier.

    RépondreSupprimer