lundi 15 septembre 2008

Il est des amies incroyables !

Quand dans les commentaires sur mon texte "une perle" j'évoquais l'idée de publier vos déclarations d'amour, le but était double:
Tout d'abord détourner l'attention de mes déclarations à moi devenues trop vraies.
Enfin lire et découvrir des envies, des messages à diffuser du bonheur.

Deux de ces textes ont déjà été inscrits sur le blog il y a quelques jours, je les aime beaucoup et je remercie encore annelise et S.
Aujourd'hui c'est au tour de C de m'envoyer ses cris d'amour. Les voici, il y en a plusieurs mais attention à vous car c'est de la chair, c'est du sang, de l'amour à hurler, à pleurer, de celui qui rend fou, des mot sur le besoin, le nécessaire enfin débarassé de l'inutile. Je lui avais dit "lache toi". Je vous laisse juge. Alors vas y Cécile et merci du cadeau. Th

Le Bestiaire
Des fourmis dans les doigts, quand tu t'approches de moi
Un papillon dans le coeur, quand tu me dis "n'ai pas peur"
Un bourdon noir dans l'estomac, quand tu n'es pas là
Des sauterelles plein la tête, quand tu me trouves belle
Des lucioles dans les yeux, quand tu me cajoles
Métamorphosée en jungle bourdonnante
Depuis que de toi, je suis l'amante
Je fourmille et je luis, je bondis, papillonne et bourdonne
Insectes qui m'animez, jamais ne me quittez !
Ne me permettez jamais d'oublier
Oublier le plaisir d'aimer.

Mon Bescherelle
Embrasser, enlacer
Vaciller, virevolter
Eblouir et évincer
Vibrer, vénérer
Exciter, effeuiller
Séduire, mais ne point trop supplier
Enivrer, émerveiller
Captiver, cajoler
Pleurer et puis prier
Chuchotter et beaucoup caresser
Fasciner, fusionner
Envoûter et protéger...
Pourquoi se contenter du verbe aimer
Quand tous disent la joie et la peine de toi

Tempête
Je voudrais me faire liane
M'enrouler serrée autour de tes poignés
Je voudrais me faire goutte
Glisser doucement le long de ta joue
Je voudrais me faire vent
Dans tes cheveux courir éperdument
Je voudrai me faire vague
Lécher sans me lasser le reste de ton corps
Je voudrais me faire flamme
Réchauffer intensément tous tes sentiments
Déchaînés les éléments, cyclones et incendies
Emportés les tourments, tempêtes et tsunamis
Je suis moi, aime moi, le soleil reviendra

La faute
Quand tes lèvres se poseront
Sur mon front, sur ma bouche
Alors il sera trop tard
Le frisson m'emportera
La raison me quittera
Je serai pantelante
Amante
Quand tes bras se déferont
Vides, et mes mains et mon coeur
Alors il sera bien tôt
Le frisson m'éveillera
La raison me reviendra
Je serai repentante
En attente

Maux d'amour
Celui que j'aime ne tremble pas pour moi
C'est une autre qu'il serre dans ses bras
Celui que j'aime ne sera pas mon âme soeur
C'est une autre qui occupe son coeur
Je ne gémirai point, je ne chanterai plus
Braise froide, fleur fanée
Arrêter le volcan, assombrir la clarté
Endiguer la montée des sentiments
Tomber !
Et face contre terre
Ne plus donner part au mystère
Redevenir une coque vide.

15 commentaires:

  1. a rendre dingue n'importe quel homme un peu sensible. Bravo Cécile

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup le dernier. Bravo

    RépondreSupprimer
  3. soit dit en passant16 septembre 2008 à 18:18

    Original de faire participer les autres, jaime les 5 poèmes et j'ai un petit faible pour "mon Bescherelle". Je reviendrai

    RépondreSupprimer
  4. Je dois avouer que ces textes sont révélateur . De plus on a là une artiste qui vient de faire surface . Je suis une grande admiratrice et une grande fan . J'aimerais bien un autographe :)
    J'aime beaucoup le texte :Mon Bescherelle !


    Bisous

    Chelsy

    RépondreSupprimer
  5. ça pour être du perso, c'est du perso et je sais de qui je parle parce que moi, C, j'ai la chance de la connaitre.Bises

    RépondreSupprimer
  6. La belle C quand elle s'exprime elle en exprime des choses, belles .

    RépondreSupprimer
  7. Quels beaux textes! Quelle passion! J'aime particulièrement "La faute" mais tous me touchent. Magnifique.

    RépondreSupprimer
  8. Quelle bonne idée M'sieur que tous ces textes!!
    Une petite préférence pour...(roulement de tambour..)..Mon Bescherelle.

    De mon coté, le moral revient!
    Toujours en convalescence alors j'en profite.

    Des bises
    A bientôt

    Christophe

    RépondreSupprimer
  9. Je ne parcourrai plus mon bescherelle de la même façon...

    RépondreSupprimer
  10. Oh oui quelle bonne idée car vraiment c'est trés beau.Ruisselante cécile nous sommes conquises et tes mots nou_s ressemblent.

    RépondreSupprimer
  11. Ouah!
    J'en suis bouche bée
    Et en reste muet
    A quand une soirée lecture de poésies personnelles ou d'auteurs
    Je rève de voir Cécile les déclamer
    En tous les cas je l'ai déjà imaginée.
    Je referme ma bouche
    et m'en vais.

    RépondreSupprimer
  12. Il est des amis incroyables qui vous poussent à faire des choses...
    des choses dont on ne se croirait pas capable. Merci T
    Il est des hommes sensibles qui sont complétement sourds
    et des filles passionnées qui sont désespérément seules.
    Il est des bloggueurs charmeurs des inconnus que mes mots ont émus,
    sachez que j'en suis toute chamboulée, complétement remuée.
    Puis il y a Chelsy, ma nouvelle fan, je l'embrasse très fort et lui permet d'user de mon bescherelle pour séduire celui qui lui donnera des ailes (mais chuttt ne rien dire à papa)
    et pour finir il est des rêveurs que je crois reconnaitre, et auquel je dirais ne reste pas muet livre toi, toi aussi et après nous verrons...peut être nous lirons.

    RépondreSupprimer
  13. Tout à fait C, le rêveur doit se réveiller. Bises

    RépondreSupprimer
  14. Trés beaux poèmes qui viennent de loin. J'aime moi aussi comme tout le monde. Encore

    RépondreSupprimer
  15. Et je veux bien venir les écouter. C'est ou ?

    RépondreSupprimer