vendredi 19 décembre 2008

Toi mon indienne


debout dèjà sur le sentier... découverte
prête à la lutte, nue et si forte
toi mon indienne
au moindre mot sensible
toi ma sirène
peau souflée goutelettes
toi ma gitane
vétue cheveux et perles
toi ma promesse
source chagrins source carresses
ma fantaisie mon point fort mon point faible
mon ange noir ma tragédie ma fable
ma solution et mon problème
mon quart mon demi et mon tout
ma décoction
mon alibi
ma cible
toi mon indienne
et moi, une ombre attachée à ton ombre
... le jour, la nuit !

22 commentaires:

  1. Encore au beau texte émergeant d'une valse de mots délicieux !

    RépondreSupprimer
  2. Une ombre attaché le jour..Aimé
    très beau

    RépondreSupprimer
  3. passer les rivières20 décembre 2008 à 17:17

    Force et fragilité, passion...ton texte est superbe!
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  4. Elle a bien de la chance ton indienne de recevoir de si beaux mots pour la célébrer...

    RépondreSupprimer
  5. Comment résister à ces mots,elles ont raison c'est un beau cadeau pour les fêtes. Amitiés

    RépondreSupprimer
  6. Il y a aussi des anges qui ont bien de la chance de recevoir les mots de "Mots d'elle" pour les célébrer...

    RépondreSupprimer
  7. Bravo à l'indienne qui qu'elle soit d'avoir rendu à mon copain que j'aime une nouvelle joie de vivre et qu'il continue d'écrire ces supers textes !!
    bisous ,bisous,bisous!!
    Catouchka

    RépondreSupprimer
  8. Un peu besoin de vous aussi quand même car tout ne peut pas s'écrire. Merci. Bises

    RépondreSupprimer
  9. Ton indienne te tend sa plume...
    Elle fait naître tes mots.
    Sourire...
    Ah les plumes d'indiens...

    RépondreSupprimer
  10. Oh Grand Esprit, dont j'entends la voix dans les vents et dont le souffle donne vie à toutes choses, écoute moi. Je viens vers toi
    Comme l'un de tes nombreux enfants ;
    Je suis faible... Je suis petit...
    J'ai besoin de ta sagesse et de ta force
    Laisse moi marcher dans la beauté,
    et fais que mes yeux aperçoivent toujours les rouges et pourpres couchers du soleil.
    Fais que mes mains respectent les choses que tu as créées, et rends mes oreilles fines pour qu'elles puissent entendre ta voix.
    Fais moi sage, de sorte que je puisse comprendre ce que tu as enseigné à mon peuple et les leçons que tu as cachées dans chaque feuille et chaque rocher.
    Je te demande force et sagesse, non pour être supérieur à mes frères, mais afin d'être capable de combattre mon plus grand ennemi moi-même.
    Fais que je sois toujours prêt à me présenter devant toi
    avec des mains propres et un regard droit.
    Ainsi lorsque ma vie s'éteindra
    comme s'éteint un coucher de soleil,
    mon esprit pourra venir à toi sans honte.
    DI

    RépondreSupprimer
  11. Merci DI pour tes mots dits encore,Amitiés

    RépondreSupprimer
  12. J'adore ce texte, les précédents et les suivants, je reviendrai souvent.

    RépondreSupprimer
  13. Suis déjà revenue le lire,joyeux noel à votre indienne. Quelle chance !!!

    RépondreSupprimer
  14. Mon cher thierry impossible à joindre en ce moment,et ce texte ne me rassure pas,sachant que c'est la souffrance qui t'inspire et voyant la beauté de ces mots. Prend soin de toi.

    RépondreSupprimer
  15. Tout au bord , je me suis assise , j'ai lu au bord des mots en sari et j'ai souris ...
    Merci de vous être attardé chez moi ...

    RépondreSupprimer
  16. On s'attarde quand on s'égare et que surpris d'aimer ça on y reste.

    RépondreSupprimer
  17. Il y en a qui jouent au docteur, et d'autres aux cow boys et aux indiens. Y'a du scalpe dans l'air ?

    RépondreSupprimer
  18. Balmolok ne dors elle pas la nuit? Travaille ? Amitiés

    RépondreSupprimer
  19. Travail, oui, en quelques sorte... du ciboulot !
    Il y a des nuits comme ça...

    RépondreSupprimer
  20. Amoureux d'une indienne !! Trop fort. Amitiés

    RépondreSupprimer
  21. J'adore cette déclaration d'amour, un de vos plus beaux textes.

    RépondreSupprimer
  22. Votre blog est merveilleux.

    Je peux regarder beaucoup de belles photos.
    Beaucoup de couleurs sont splendides.


    Merci.
    ruma

    RépondreSupprimer