lundi 15 décembre 2008

Pauvre fou

Un pauvre fou
venu à nu
venu parce que perdu
pour se chauffer à vous.

Un fou

Gavé de vous
a bien tout lu
partagé du vécu
bien conjugué le nous

des fous

une bande de loups
tous ensembles perdus
ont amorcé la mue
ils vont enfin s'aimer, c'est fou !!

19 commentaires:

  1. Je suis sur les genoux
    Et ça fait mal sur les cailloux
    J'ouvre des yeux comme le hibou
    Toutes ces rimes, je trouve ça choux !

    Des loups perdus
    Qui font leur mue
    Ensembles tout nus
    C'est pas un peu dru ?


    O.K.
    Je sors...

    RépondreSupprimer
  2. Les loups qui muent, je suis d'accord avec Balmolok, ça fait peur ...Tu m'étonnes que le gars du début soit fou...
    Oups...O.K, je sors aussi!

    RépondreSupprimer
  3. Ne partez pas ! ne partez pas! c'est juste un remerciement pour vous. Bises à la meute des bloggeurs

    RépondreSupprimer
  4. C'est fou tous ces mots sortis pour nous du fond des tripes, tout ces mots, d'amour, ces larmes que l'on ne voit pas mais qui sont là,et ce besoin, si fort, qui nous met en detresse, une bande de fous. Amitiés

    RépondreSupprimer
  5. Meuh non, on est pas parti, on est juste au bord !

    RépondreSupprimer
  6. Seras-tu mienne pour que je puisse t'aimer toujours ?
    Je ne suis qu'un fou...
    Pourrais-je un jour être ta joie ton bonheur ?
    Je ne suis qu'un fou...
    Je suis tombé face à toi et j'ai su
    Qu'un jour proche je deviendrai la vision de ton bonheur
    Je suis juste un fou d'amour.

    DI

    RépondreSupprimer
  7. soit dit en passant16 décembre 2008 à 00:55

    C'est un texte de fou, c'est le texte d'un fou et c'est ce qui le rend si beau

    RépondreSupprimer
  8. Et l'asile ?
    Où est l'asile?
    ;-)))
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. On y va droit ! Bises lidia

    RépondreSupprimer
  10. peu de mots mais beaucoup d'amour (ou de manque d'amour)

    RépondreSupprimer
  11. DI, Lidia, avec ces Mots d'elle mon âme tourmentée s'abonne à Balmolok,à Juillev, à Sylvie.

    RépondreSupprimer
  12. Beaucoup d'amour je pense...
    L'amour est fou. Sans folie... la raison.
    Et l'amour raisonnable n'est certes pas amour.
    Je rajouterais au commentaire de Soi dit en passant : "ce qui le rend si fou".
    Toutaubord, merci de votre passage et si l'on aime Brazil on ne peut qu'aimer l'humour... décalé !
    Je reviendrai.

    RépondreSupprimer
  13. Vive l'amour des fous, le seul qui détruit tout et laisse des traces. J'aime la menace d'une souffrance indicible emporté par un plaisir libre et incontrolé. Un fou

    RépondreSupprimer
  14. Fou à lier?
    Des bises innocentes (hihihi)

    Christophe

    RépondreSupprimer
  15. Quand démarre la meute ? et ou se retrouver ? S

    RépondreSupprimer
  16. J'aime les fous, et celui là en plus , je le connait bien ! Incontrolable et surprenant

    RépondreSupprimer