mercredi 22 octobre 2008

Il pleut


Suivi les pas du loup, un ange à mes côtés.
Toujours en suspension, légère feuille en ascension,
entre les gouttes.
Tiens! il pleut? et rien ne nous dérange.
Sa peau, tout doucement à ciselé le lien
et l'envie contenue entre nos doigts s'écoule.
Emporté par la pluie le philtre se répand
marquant la route.

C'est un chemin qui se verra de loin.

15 commentaires:

  1. confirmation ou nouvelle étape.La route semble toute tracée

    RépondreSupprimer
  2. Toujours un grand plaisir de découvrir tes textes..
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  3. Celui ci aussi est dans la même lignée.A la prochaine pluie je vais me promener. Re

    RépondreSupprimer
  4. Vas y la nuit et suit les marques au sol.

    RépondreSupprimer
  5. C'est l'anniversaire de Valentine aujourd'hui, as-tu pensé à le lui souhaiter ?
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Oups. Vite je vais réparer l'erreur. Bises

    RépondreSupprimer
  7. c'est qui, c'est quoi ?23 octobre 2008 à 21:23

    c'est un chemin pour les amoureux,
    un chemin pour les gens heureux,
    un chemin que l'on fait à deux.
    Chut ! taisons nous et faisons comme eux .

    RépondreSupprimer
  8. Quand il pleut de la lumière, que demander de plus?

    RépondreSupprimer
  9. allons y alors sans parapluie, pieds nus, tout nus, sans emporter rien. S

    RépondreSupprimer
  10. "La pluie les a soudés, semble-t-il l'un à l'autre..."
    J.Brel
    Les parapluies sont des objets hideux...

    RépondreSupprimer
  11. La pluie c'est quelque chose qui mouille, comme les larmes ou la transpiration,ça colle les vètements au corps,ça donne la fièvre... Je m'égare. La pluie sans parapluie c'est comme l'amour sans protection... c'est mieux.
    Là je me suis carrément perdu. Excuses

    RépondreSupprimer
  12. J'aime les orages d'été
    les éléments déchaînés
    Les tempêtes tropicales
    leurs gouttes comme des larmes idéales
    Mais la pluie froide d'automne
    brrr j'en frisonne
    Il me manque des bras doux
    autour du cou
    Des lèvres qui me murmurent
    des mots...des mots d'amour
    Tu sembles avoir trouver tout ça pour apprécier si fort les jours tristes de novembre
    alors tu as raison ouvre les bras et profite de la pluie.
    C

    RépondreSupprimer
  13. L'essentiel c'est d'être honnête. Biz

    RépondreSupprimer
  14. et d'avoir de bons amis...un peu pénible mais bon, merci de me supporter.
    Bisous
    C

    RépondreSupprimer
  15. c'est un chemin qu'on a envie de suivre...

    RépondreSupprimer