vendredi 9 décembre 2011

Prend moi











Prend moi j'ai l'inconscience

use et abuse et casse

à tout moment dans ce corps rance

qui se meut sans espace

étouffe, j'étouffe.

Prend moi j'ai l'ossature

frappe et déchire et nie

cette enveloppe couverture

que s'écoule enfin lave et lie

obstiné, je m'obstine.

Prend moi j'ai la vie dure

façonne érige et scelle

réutilise ma mouture

que serve au moins de balancelle

mon échaffaudage squelette.

4 commentaires:

  1. Oui, marre de Noel, des magasins, du monde ... Biz

    RépondreSupprimer
  2. Lumineux malgrés le désespoir profond. Les choses vont changer. S

    RépondreSupprimer