lundi 11 mai 2009

Un goût, des goûts


Goût sur la langue sel de sa peau
Goût en mémoire calé en fond d'écran
Partout ou la main passe se presseront les lèvres
Un goût, des goûts, plus rien de dégoutant
Sitôt les yeux fermés plaisir ruisselle
Un goût des goûts tout est à l'avenant
Lentement le désir porte mon envie d'elle

Un goût, des goûts plaisirs multiples
tout à l'envie toucher goûter sentir
féminin singulier combinaisons plurielles
aller jusqu'à pleurer au moment d'en mourir
Un goût, des goûts s'abandonner renaître
Si au matin pétales s'ouvrent encore
Si source coule claire et confusions s'éloignent
Si se défont les sangles et pouvons reprendre la marche
Partons pour retrouver le goût.
Un goût, des goûts, sur la route il est tous les goûts
Chacun se goûte les bras toujours s'enlassent
Et au final on ne retiens qu'un geste, qui reste
un mot, le seul...
Tiens j'ai encore faim ce soir! Je t'attends et je goûte à tout.

27 commentaires:

  1. Quand le goût et les sens font bon ménage, on savoure l'essence du plaisir.

    RépondreSupprimer
  2. Belle déclaration pour commencer la journée, laissons l'envie monter et la nuit n'en sera que plus belle

    RépondreSupprimer
  3. Merci annelise la journée ne fut pas extra mais il faut savoir oublier et avancer. Bises

    RépondreSupprimer
  4. soit dit en passant13 mai 2009 à 21:31

    Alors si l'envie forte ne pas se retenir. Texte court mais trés imagé , coquin va!

    RépondreSupprimer
  5. joli coup de plume...d'une grande sensualité..c'est très bô !

    RépondreSupprimer
  6. @ Mots d'elle, écrire exactement ce que l'on pense! Le plaisir du Blog. Bises

    @ Rénica, merci, c'est bo parce que l'amour est bel et bien bo. A+

    @ Myel, je savoure, tu savoures , il savoure, chacun à sa façon. Biz

    RépondreSupprimer
  7. L'amour est un échange équitable d'odeurs et d'humeurs.

    Pour aimer un plat, il faut le goûter. Si, au premier abord, ce n'est pas bon, il faut re essayer.

    Les goûts se fabriquent tout au long de la vie, se modifient mais ne se calment jamais.

    J'avoue que la dernière fois que je suis allé à la mer, j'ai aimé à me lécher le sel sur les bras, parce que en plus il n'y a pas que le goût du sel : il y a celui de la vie.

    RépondreSupprimer
  8. C'est trés vrai Kinia, le goût et les parfums, tout ce que l'on peut apprécier les yeux fermés. Amitiés

    RépondreSupprimer
  9. La nuit le jour,dans un lit ou ailleurs, sur une plage ou dans les bois, en voiture ou en train, l'amour ne se refuse rien

    RépondreSupprimer
  10. N'a pas fini de nous éclairer de ses mots , je goute tout et j'aime. Co

    RépondreSupprimer
  11. L'érotisme feutré de ta poésie est truffé de saveurs, de parfums et de "goût".
    Et là, je souris.

    RépondreSupprimer
  12. C'est un sourire qui m'importe beaucoup. Bises lidia

    RépondreSupprimer
  13. soit dit en passant14 mai 2009 à 21:18

    C'est la fête des sens ce soir, un vrai feu d'artifice, une ode au toucher charnel, à l'amour. C'est beau l'omour décrit ainsi.

    RépondreSupprimer
  14. Mon cher thierry tout ça me plait. Bien remplie votre vie!? Amicalement

    RépondreSupprimer
  15. celle du dessous... nous vide, nous lamine, mais par elle nous parvenons jusqu'à celle du dessus, la vie, le plaisir, le bonheur, le sourire.

    RépondreSupprimer
  16. Vrai Lucia. accedons à la vie, au plaisir, au bonheur tant qu'ils sont accessibles. Bises

    RépondreSupprimer
  17. Joli instant, imaginé, en souvenir ou vrai..
    écrit de bon goût...
    Je dis ça car quelques fois les textes sensuels ou teinté d'érotisme sonnent faux ou me heurtent.. va comprendre... Tout est dans la finesse de la plume...
    Un doux we à toi...

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour thierry,
    un petit mot en passant pas chez vous ce soir.
    Valentine

    RépondreSupprimer
  19. Et oui! Le Goût du désir passe par le désir du Goût!

    RépondreSupprimer
  20. Et en plus j'ai le goût de vous. Bises

    RépondreSupprimer
  21. "Je t'attends et je goûte à tout" J'aime cette déclaration d'amour, dire "j'ai envie de toi" ainsi me renverse. S

    RépondreSupprimer
  22. Valentine j'adore, a quand un nouveau CD ?
    Juillev, j'ai le désir j'ai le goût et j'ai quelqu'un à aimer.
    S, vos renversements me bouleversent. Bises

    RépondreSupprimer
  23. Pour un magnifique texte... de magnifiques commentaires !

    RépondreSupprimer
  24. joliement écrit... on en mangerait presque avec toi... :) merci de ta visite !

    RépondreSupprimer
  25. Bérénice est un ange, Maud apprécie l'amour , âme tourmentée retrouve le goût, je suis comblé et éparpille mes bises

    RépondreSupprimer