vendredi 2 janvier 2009

Sous sommeil


Dans mes bras endormie
en frissons maintenue
sous sommeil.

Ses armes en bord de lit
marquent le risque aigu
de l'éveil.

Sa peau terre Adélie
se laisse visiter toute
aux doigts, à l'oeil.

Son ventre Amazonie
entrainera la main chaloupe
au seuil.

Et... si s'élève le cri
pour souligner l'effet
devra se gémir muet... car...

Je n'admet aucun bruit... quand mon indienne dort.

17 commentaires:

  1. Alors je me couche en silence pour contrarier le moins possible tous ces corps si bien gardés.

    RépondreSupprimer
  2. Le corps encore suggère le silence des draps ...
    La magie ...sienne ...pour les contours de ton indienne ...
    Très beau texte agrémenté d'une belle peinture ... :-)

    RépondreSupprimer
  3. Elle dort ou fait semblant et si des carresses la bercent alors elle n'a pas tort
    Bonnes année

    RépondreSupprimer
  4. "Sa peau terre Adélie"...me coupe le souffle!!

    RépondreSupprimer
  5. Sourire...
    Il s'en passe des choses quand elle dort...
    Bonne Année à toi, à elle, à tous ceux que tu aimes.
    Pleins de trésors à l'intérieur.
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Vilaine cette indienne! Je suis jalouse (humour). N'empêche que je voudrai bien que l'on me traite ainsi. Amicalement

    RépondreSupprimer
  7. Quelle belle nuit, à l'indienne.... ;)

    RépondreSupprimer
  8. soit dit en passant4 janvier 2009 à 09:12

    C'est fou ce qu'on peut écrire lorsque les mots sont libres.Amicalement

    RépondreSupprimer
  9. les poètes sont les artisans, les amants des mots, ils écrivent en toute humilité, les prix et les honneurs ne les guettant pas trop; en cela, la poésie, comme la musique, toujours parviendra à toucher les âmes.

    RépondreSupprimer
  10. Merci lucia Mel, belle semaine à toi, ainsi qu'a Bérénice, âme tourmentée, lidia, mots d'ell, Marie, Menfin, soit dit en passant, annelise, etc.......

    RépondreSupprimer
  11. Je passais comme ça ...En silence ...

    Douce soirée ...

    RépondreSupprimer
  12. Passer les rivières7 janvier 2009 à 06:54

    C'est un texte magnifique! Bon j'espère quand-même que ton indienne va se réveiller maintenant :-)

    RépondreSupprimer
  13. Juste envie de jouer de la flute indienne!

    RépondreSupprimer